Skip to main content

La révision et l’actualisation du Plan d’Action National des Achats Publics Durables avec proposition d’un texte juridique portant réglementation des Marchés Publics Durables

  • Published on February 18, 2022

Cette actualisation du plan national des APD, a pour objectif de faire de la Tunisie l’un des pays le plus engagé dans la mise en œuvre du développement durable par le biais de la commande publique pour faire face aux différents problèmes environnementaux qui ont des répercussions graves sur l’économie, la santé générale et la société.

L’achat public durable est reconnu en Tunisie, comme un levier d’action pour affirmer et traduire de manière opérationnelle le développement durable dans la commande publique.  En effet les achats publics représentent en moyenne 25% du PIB et 40% du budget national. Ce poids économique donne une opportunité importante aux pouvoirs publics pour faire de leurs achats un levier au service du développement durable.

C’est un instrument de prédilection pour la réalisation d’une politique de développement durable répondant aux besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins, en  s’efforçant  d’allier croissance économique, progrès social et protection de l’environnement.

L’Achat public durable est d’abord un acte économique en effet. Pour l’Acheteur Public, prendre en compte le développement durable, c’est aussi, obligatoirement, s’interroger sur les quantités achetées, chercher à faire des économies, acheter en masse à plusieurs, louer plutôt que d’acheter dans une démarche d’économie circulaire, travailler réellement sur son besoin, chercher à faire durer ses achats plus longtemps...

C’est aussi,  bien sûr, un acte favorable à l’environnement et à la santé et qui permet de respecter les engagements du pays en la matière non seulement au niveau international mais, aussi, au niveau régional ou local, en particulier par exemple en matière de lutte contre le changement climatique et des émissions de gaz à effet de serre qui ont un impact directe sur les modes de productions et par conséquent ceux de consommation d’où l’importance de la politique ci-dessus indiqée pour favoriser le passage  à la réalisation de  l’ODD12.

Supporting document(s)

PANAPD Rapport phase II FR.pdf Download

You might also be Interested in